tempobet yeni adresi

EN FR
like this book review

03/07/2018 : PEDRO PENAS ROBLES - Joy Division, Paroles de fan

PEDRO PENAS ROBLES

Joy Division, Paroles de fan

Book
03/07/2018, Clémence MESNIER

EN

This book, published in French (Camion Blanc publisher), is a collection of Joy Division fans’ records. Without taking advantage of the 80s revival, the author/interviewer Pedro Peñas Robles (Unknown Pleasures Records’ director and underground music actor) has chosen many different people to talk about their personal relationship with the band. Every speech (from well-known persons such as Michel Amato aka « The Hacker » or anonymous people) is treated on an equal footing. All of them have swallowed the Joy Division thunderstorm and turned it into a part of themselves. Joy Division is a band that you keep preciously and jealously inside yourself, as a secret, far away from other people. It’s a dark mirror of yourself.

The book is composed of interviews and reflexions from PPR about his own exploration of Joy Division. It’s also the opportunity to think about culture cyles and stagnancy. According to Simon Reynolds or Alan Moore, he points out revivals’ mediocrity.

Combining music history and intimate stories, this book shows how a band can influence cultural movements and personal lives.

Clémence MESNIER
03/07/2018


FR

C’est une véritable somme, un recueil de témoignages, de paroles, que Pedro Peñas Robles, multi-activiste musical à la tête du label Unknown Pleasures Records vient de publier dans la collection « Paroles de fans » aux éditions Camion Blanc.

Les interviewés ne relèvent pas de la catégorie happys fews qui surferaient sur l'effet revival 80's mais d’une palette d’afficionados engagés, acteurs de scènes musicales confidentielles restant dans l’ombre sans chercher l’éclairage médiatique. C’est ce soubassement égalitaire qui fait la force du livre – par sa proportion de traitement ne tenant pas compte de la notoriété des interviewés. Parmi eux, vous reconnaitrez Michel Amato (The Hacker), Thierry Boucanier, Alice Botté, ou encore Richard 23 (Front 242). Chaque discours pèse, les témoignages sont issus de relations viscérales, de personnes ayant intériorisé la tornade Joy Division. Phil K souligne la dimension personnelle et intime que constitue la découverte du groupe en appuyant le fait que Joy Division faisait partie de ces entités que l’on garde précieusement et jalousement, à l’abri d’autrui, que l’on ne souhaite pas partager mais posséder comme un miroir de soi-même.

Les entretiens sont entrecoupés par la narration de PPR autour de son propre parcours, « gamin passionné de musique » déployant ses réflexions autour des cycles culturels, de leur stagnation, rappelant que « comme l’explique Simon Reynolds dans Retromania, aujourd’hui tout se métamorphose en une spirale sans fin de revivals, de remixes, de rééditions, de reformations, de come-back. Comme une consécration de la médiocrité érigée en modern way of life, tout vaut tout ». Un discours que l’on retrouve également chez Alan Moore, qui analyse l’arrivée d’internet comme le début d’un surplace répétitif, d'une ère circulaire qui réactualise incessamment les mouvements du XXème siècle sans prétendre au renouvellement (et marquant la fin de la contre-culture – glam, punk...)

Mais ce n’est pas la naissance d’un genre matriciel (la cold-wave) revenant par vagues que ce livre approfondit, mais la résonnance intime d’un groupe qui engendra justement cette mouvance. Ils s’agit de creuser par quels moyens la réunion de jeunes mancuniens suite aux concert originaire des Sex Pistols, le 20 juillet 1976 a bouleversé non seulement l’histoire de la musique, mais aussi des vies subjectives, point de rencontre entre la grande et la petite histoire. Des morceaux de la première – les concerts fondateurs de 1976 et de 1977, Iggy Pop à Manchester ; le rôle joué par Martin Hannett à la production – traversent donc des souvenirs plus subjectifs.

Parmi les constats et les constantes des interviewés, un vocabulaire visuel pour décrire des impressions et une musique qui doit se vivre plutôt que de se rationnaliser. Dan Söderqvist relie ainsi la froideur avec la poésie qui aurait été apte à illustrer les paysages du Stalkerde Tarkovski (sorti en 1979). Joy Division fait naître des ambiances, des images, des sensations, et c’est peut-être là que réside le secret de cette résonnance entre les sons et les tissages de ces existences reliées entre elles par « le long cri d’inspiration ».

Clémence MESNIER
03/07/2018


Music reviews

27
07
MILDREDA
I was never really there
26
07
LAIBACH
We Forge The Future. Live At Reina Sofia
23
07
CARNAL MACHINERY
Cluster A
09
07
IMPLANT
Cognitive Dissonance
30
06
SYGO CRIES
End Of A Century
29
06
RADERKRAFT
Dust & Debris

NEWSLETTER

Subscribe to our weekly newsletter.

NEWS

27
07
The Shamen, Moving Any Mountain since 1991! (30 years!)
27
07
Industrial Band CONTROVERSIAL Drops Visualizer For The Track, 'Violence'
25
07
Industrial Band FLEISCHKRIEG Unleashes New Video For The Single, 'Reach.'
22
07
Dark Electro/Industrial Band NORMORIA Addresses Struggles And Division With New Video
22
07
On this day, 38 years ago, The Cure performed ‘The Walk’ on Top Of The Pops!
18
07
Today, exactly 41 years ago, Joy Division released their second and final studio album, Closer.

Concert reviews

24
09
RED ZEBRA
29 augustus 2020 - Zarlarswing

GET A COPY OF OUR MAGAZINE
SEND TO YOUR HOME

INTERVIEWS

06
06
THE LOST INTERVIEW WITH KELLEY DEAL ( THE BREEDERS )
Peek-a-Boo publishes the interview with Kelley Deal that seemed to get lost for a long period of time - since it was made in 2018...
27
05
BODY DIVIDE
I’m a masochist. I think a lot of people fear it...
20
04
TERMINAL SERIOUS
I ask myself time after time: can love still save us?
15
04
BLEEDING RAVEN
Never really took myself serious... still don’t...
12
02
DIVE
We All Can Ask Us The Question ‘Where Do We Go From Here?'

PHOTOS

25
07
DOGANOV
Mysteria FantasyFair Aarschot
25
07
ENZO KREFT
Mysteria FantasyFair Aarschot
19
07
SUICIDE COMMANDO
Konzertsommer im Revier Revierpark Nienhausen Gelsenkirchen Germany
19
07
LEATHER STRIP
Konzertsommer im Revier Revierpark Nienhausen Gelsenkirchen Germany
15
04
FAD GADGET
Mean Fiddler, London, England
25
09
PETER HEPPNER
Strandkorb Open Air Mönchengladbach
20
09
STAR-INDUSTRY
Liège New Wave Festival

ADVERTISE
IN PEEK-A-BOO

VIDEO CLIPS

30
07
VOITH
Monotone Robotronic
29
07
BATTERY OPERATED ORCHESTRA
Diamond Feelings
28
07
DARKHER
Ghost Tears
27
07
MORTIIS
Demons Are Back
26
07
MEANDER
This is Meander.
25
07
LETTEN 94
Empty Landscapes (Official Video)
25
07
LACRIMAS PROFUNDERE
Hope Is Here